Notice: Undefined offset: 8192 in /home/fetesorg/domains/fetes.org/private/libs/ErrorHandler/ErrorHandler.php on line 124

Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/fetesorg/domains/fetes.org/private/libs/sql/Sql.php on line 37
Fêtes.org : Préparer ses fiançailles

Recherche sur le site

Préparer ses fiançailles

Chemin d'accès : >

 

 

Photo Amatern - Creative Commons

Vous avez décidé de vous marier, et vous préparez vos fiançailles

Voilà une excellente idée et nous vous félicitons à l'occasion de vos fiançailles.

Avant de vous engager, et d'annoncer vos fiançailles, nous supposons que vous vous êtes posé(e) les questions suivantes:
• Est-ce que je l'aime ?
• Suis-je prêt(e) à vivre avec lui (elle) toute ma vie ?
• Je l'épouse pour faire plaisir à ma mère, pour faire cesser les ricanements des copains déjà casés, parce que cela arrangerait bien mon compte en banque, pour faire râler mon ex, pour avoir quelqu'un qui promènera mon chien, ou encore pour devenir baronne (ou l'époux d'une baronne) ?

Si vous avez répondu "oui" aux deux premières, et "non" à la dernière question, il ne vous reste plus qu'à vous préparer à dire "oui" à l'élu(e) de votre cœur !

Comment se fiancer ?

Ce n'est pas toujours facile de demander la main de quelqu'un.

Même si vous vous entendez très bien, et vivez ensemble depuis un certain temps, vous vous apprêtez là à franchir une étape de plus. "Et si elle(il) disait non ? J'aurais l'air d'un(e) crétin(e) !" Rien que d'y penser, vous avez les mains qui deviennent moites.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, donnez un petit côté humoristique ou romantique à votre demande.
Et surtout, n'en pipez mot aux autres avant !

Mais peut-être en avez vous déjà parlé ensemble, tout simplement.

Il ne vous reste plus qu'à informer vos parents, et ensuite vos amis.

Comment annoncer ses fiançailles ?

Le mieux est que les futurs époux préviennent chacun leurs parents de leur intention de se fiancer.

Mais pas par téléphone, les fiançailles sont un événement trop important.

Un repas familial est l'occasion idéale pour faire l'annonce des fiançailles.

Pour ménager les susceptibilités, essayer que les deux familles soient prévenues en même temps de vos fiançailles.
Vous allez séparément, votre fiancé(e) et vous, l'annoncer à vos parents respectifs.

Lorsque vos parents seront au courant, vous pouvez prévenir vos amis, et les autres membres de votre famille.

Un repas de fiançailles

Vous pouvez ensuite organiser (ou laisser organiser par vos parents) un dîner de fiançailles qui permettra aux deux familles de faire plus ample connaissance et d'ébaucher l'organisation de votre mariage.
Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire paraître un avis dans la presse.

Les coutumes des fiançailles

Si un dîner de fiançailles a lieu chez les parents de la fiancée, le fiancé apportera  des fleurs à sa future belle-mère.

Encore plus chic (mais aussi plus guindé) : il peut demander au fleuriste de  livrer le bouquet  avant l'heure du dîner.

Une fois les fiançailles officialisées, les futurs époux seront toujours invités ensemble.

A table, ils seront  assis l'un à côté de l'autre, jusqu'à leur premier anniversaire de mariage.

Et en tous cas, ils ne feront jamais la fête sans leur fiancé(e). Ca, c'est vraiment pas bien !

Les coutumes liées aux fiançailles on évidemment évolué avec le temps. 

Autrefois, la demande incombait au jeune homme. 
Une jeune fille qui aurait osé demander la main d'un homme aurait été considérée comme une fameuse délurée !

Le père du prétendant, revêtu d'un habit et portant aux mains les fameux gants couleur "beurre frais", allait quémander, pour son fils, la main de la belle auprès du père de celle-ci.

Une fois l'accord conclu, les fiançailles étaient la période pendant laquelle les futurs époux pouvaient mieux se connaître s'apprécier (moralement bien sûr). Cette période durait environ un an, parfois plus.

La famille de la jeune fille donnait  une "dot"

Celle-ci était plus ou moins importante, selon l'état de fortune de ses parents.

Une dot (du latin dos qui signifie "don") était soit une somme d'argent, soit un trousseau, soit un héritage, soit des terres....soit les quatre !

Ceci donnait parfois lieu à des réflexions cruelles, du genre "Elle est belle, surtout vue... de dot !" *

Un auteur de mots croisés (qui devait être sérieusement macho) donnait pour "dot" des définitions tout aussi vaches: "enjoliveuse", "produit de beauté", "le meilleur de la "tarte"! *

Chez nous, le principe de la dot a disparu.

Mais dans d'autres cultures, la dot existe toujours et peut prendre diverses formes, pas toujours très démocratiques : La jeune fille est parfois "achetée" dès l'enfance, et, en compensation, la famille du mari offre des biens à la belle famille.

 

 

Liens commerciaux